Comment investir dans un projet avec RealStarter

Vous avez décidé d’investir? Voici comment faire!

1. Inscription à la plateforme

Vous devez créer un compte avec RealStarter. Cette étape est rapide. Entrez simplement votre nom et courriel sur notre page d’inscription en cliquant ici. Vous devez choisir un mot de passe.

Une fois le compte créé, un courriel de confirmation sera envoyé à votre adresse. Vous devez confirmer l’inscription en cliquant sur le lien dans le courriel.

Vous êtes donc officiellement inscrit à Realstarter. Vous pouvez maintenant vous connecter pour avoir accès aux détails des projets!

2. Création du profil investisseur

Une fois connecté, vous devez remplir votre profil investisseur. Si vous voyez l’indicateur point d’exclamation rouge à côté de votre nom en haut à droite, c’est que votre profil investisseur n’est pas complété. Vous pouvez y accéder par cet indicateur, par la page Investir ou de Votre Profil (vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ces pages).

investissement immobilier crowdfundingVous devez entrer des informations personnelles comme votre adresse postale et numéro de téléphone. Afin de vous conformer aux exigences de l’AMF, vous devez absolument fournir une photocopie d’une pièce d’identité avec photo émise par le gouvernement comportant une adresse et votre signature. Ça peut être simplement votre permis de conduire ou carte d’assurance maladie.

Une fois que vous avez soumis votre profil investisseur, RealStarter doit valider votre profil. Ça peut prendre jusqu’à 48h. Vous recevrez un courriel de confirmation une fois votre profil validé. Vous serez alors presque prêt à investir dans un projet avec RealStarter!

3. Création d’un compte VersaPay

VersaPay une compagnie canadienne cotée en bourse qui opère depuis plus de 10 ans. VersaPay est un portail de paiement en ligne pour effectuer des EFT (Electronic Funds Transfer) ou tout simplement des virements bancaires. C’est une solution hypersécurisée qui respecte toutes les normes de l’industrie.

Nous cherchions un partenaire pour le paiement en ligne qui a le respect de la sécurité des données comme priorité. Vos données demeurent confidentielles sur leur serveur. Donc, vos données bancaires ne sont jamais sur le serveur de RealStarter. On laisse aux spécialistes le soin de s’occuper de ce volet!

La dernière étape pour être prêt à investir est la création d’un compte avec VersaPay et y attacher votre compte bancaire. Cliquez ici pour être redirigé vers la page de création de comptes de VersaPay.

Pour vous aider, voici un tutoriel vidéo:


Vous êtes enfin prêt à investir! Consultez nos projets sur la plateforme RealStarter!

Pour plus d’information vous pouvez consulter notre FAQs et nous écrire sur Facebook.

Lancement de la première plateforme de sociofinancement immobilier au Québec!

240_F_127339031_gwMTSNTJpHvmOTCZy5AhjCUMHEguO1Tv

Nous voilà enfin rendus à cette étape! Après plusieurs mois de travail acharné, nous sommes finalement prêts à lancer officiellement la plateforme.

Le commencement?

Cette aventure a débuté il y a plus d’un an. J’avais alors l’idée de faire de l’achat participatif. J’imaginais une plateforme où un particulier pourrait soumettre un objet à vendre. Il aurait à choisir le prix et le nombre de parts souhaité. Une part représenterait le montant minimum requis, mais surtout une chance de gagner le bien ou service. Les gens intéressés pourraient donc acheter des parts de ce que le particulier propose avec une chance de le gagner.

Voici un exemple simple pour illustrer l’idée: Jean a un iPad à vendre. Au lieu de l’annoncer sur Kijiji, il l’affiche sur notre plateforme d’achat participatif. Il veut le vendre 500$ et le divise en 25 parts. Une part équivaut donc à 20$. S’il y a 25 personnes qui ont le désir de mettre 20$ pour avoir 1 chance sur 25 de gagner un iPad, on ferait alors le tirage pour déterminer le gagnant. Seriez-vous intéressé à payer 20$ pour avoir 1 chance sur 25 de gagner un prix de 500$?

Maintenant, pourquoi ne pas l’appliquer à l’immobilier? Imaginez avoir une possibilité de gagner une maison de 500 000$ avec 100$. Vous aurez une chance sur 5000. Si vous mettez 500$, vous aurez alors une chance sur 1000.  Mais est-ce légal?

Pour répondre à cette question, j’ai dû chercher de l’aide dans le domaine légal. C’est alors que je suis tombé sur mon futur partenaire Jean-Sébastien. Il finissait alors ses études en droit (il a maintenant terminé!) tout en étant très intéressé par l’entrepreneuriat. On a fait des recherches sur le sujet et bien sûr, Loto-Québec est le seul organisme pouvant faire des tirages à moins d’être un OSBL. Donc, notre projet de tombola web est tombé à l’eau. Mais l’idée de l’immobilier est restée…

Pourquoi le crowdfunding?

Avec l’idée d’achat participatif appliqué à l’immobilier, nous étions sans le savoir avec certitude à ce moment en train d’appliquer le principe de base du crowdfunding immobilier et solutionner un problème autant pour le développeur de projet immobilier que l’investisseur.

Pour le développeur immobilier, la conjoncture économique actuelle fait en sorte qu’il est plus difficile d’obtenir du financement rapide pour un projet. Au niveau résidentiel, on l’a constaté récemment avec le resserrement des règles hypothécaires. Un entrepreneur qui cherche des fonds propres pour démarrer un projet immobilier doit faire son « road show » et présenter son projet à divers investisseurs privés et prêteurs. Un processus qui peut être fastidieux consommant temps et argent (ce qui peut entrainer des retards et affecter la rentabilité). RealStarter propose une alternative attrayante pour le développeur : un seul endroit pour afficher son projet et convaincre le public de la viabilité de son projet. Sans compter que la technologie permet d’effectuer les transactions d’investissement directement en ligne! Si le public trouve le projet séduisant, le développeur aura alors accès à une ressource précieuse en immobilier : du capital propre.

Pour l’investisseur, l’immobilier est souvent perçu comme inaccessible malgré la bonne réputation qu’il a comme moyen d’investissement. Il faut avoir une bonne mise de fonds, connaître le marché, collecter les loyers, entretenir le bien et j’en passe. On peut dire que la barrière à l’entrée peut être haute pour une personne débutante. Notre mission chez RealStarter est de démocratiser l’investissement immobilier en utilisant la technologie pour permettre au public d’investir dans les projets de développeurs expérimentés.

Pour plus de détails sur les formalités du crowdfunding immobilier, consultez notre billet antérieur : 5 choses essentielles à savoir du crowdfunding immobilier

La situation actuelle au Québec?

Le sociofinancement en équité a commencé en 2011 aux États-Unis et en Europe, mais seulement vers la fin 2015 au Canada. Le crowdfunding immobilier est en pleine expansion dans le monde avec un marché évalué à 2.54 milliards en 2015. Le retour moyen sur le remboursement d’un projet est de 9%.

Les plateformes de crowdfunding sont règlementées par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Nous avons travaillé avec eux pour faire approuver notre plateforme. Ce fut un long processus, mais on voulait être certain d’être conforme aux exigences et surtout de bien comprendre les limites auxquelles nous sommes assujetties.

Vu la nouveauté de notre offre, nous sommes conscients qu’il y a de l’effort à mettre dans le contenu éducatif du crowdfunding immobilier. On doit démontrer que c’est une alternative intéressante d’investissement et que c’est un produit financier viable qui a du potentiel. Heureusement, on a des statistiques positives des autres marchés plus matures pour nous appuyer.

Un autre défi de taille sera de construire une relation de confiance avec le public. Ce qu’on ne connait pas peut nous faire peur instinctivement. Surtout quand il s’agit d’argent. La seule façon d’y arriver est de démontrer que ça marche dès le départ en sélectionnant des projets rentables avec des développeurs aguerris ayant fait leurs preuves. C’est notre défi.

Que nous réserve l’avenir?

Une étude mentionnait  « environ 90% des millionnaires, oui 9 sur 10, ont créé leur richesse par le biais de l’immobilier ». L’immobilier est un des investissements les mieux compris par le public qui affiche moins de volatilité et qui a la réputation d’être plus sûr et rentable. Le crowdfunding a atteint 1% du total du financement octroyé dans le secteur commercial au Royaume-Uni. Ça parait peu, mais c’est énorme puisque c’est 930 millions qui ont été injectés dans ce secteur via le crowdfunding!

Quelle sera la réponse au Québec? Un premier projet sera lancé sous peu. J’ai hâte de voir la réaction du Québec. Si cela suscite de l’intérêt, notre objectif sera de continuer à gagner la confiance du public avec des projets de qualité qui pourra contribuer à diversifier leur investissement.

C’est ici pour consulter notre plateforme!

Le crowdfunding immobilier, une alternative attrayante!

Avec un taux directeur maintenu à 0.5% par la Banque du Canada, il va sans dire qu’il est très difficile pour les citoyens d’obtenir un rendement appréciable sur les fonds investis. En fait, les Bons du Trésor canadiens (±0.5% sur 1 an) ne permettent même pas de suivre l’inflation (±1.5% sur la dernière année). De plus, avec les marchés boursiers qui ont connu leur part d’instabilité depuis le début de l’année, et c’est encore plus vrai depuis le Brexit, les gens sont plus que jamais à la recherche d’alternatives créatives et attrayantes pour placer leur argent.
Good Investment Bad Investment
En Europe et aux États-Unis notamment, le crowdfunding immobilier s’avère être une solution que plus en plus d’individus choisissent pour diversifier leurs investissements, et ce, en obtenant un rendement fort intéressant sur une période généralement bien plus courte que les investissements traditionnels. Que diriez-vous d’obtenir un retour sur investissement avoisinant les 10% sur ±24 mois? RealStarter offrira cette stratégie d’investissement à tous ceux qui souhaitent voir leur argent fructifier réellement, au travers de projets concrets menés par des promoteurs immobiliers ayant fait leurs preuves.
 
Continuez de nous suivre afin d’être les premiers investisseurs au Québec qui profiteront de la puissance du Crowdfunding appliquée à l’immobilier grâce à RealStarter!
cropped-RealStarter-logo-1.jpg

Est-ce qu’une plateforme de crowdfunding immobilier évalue les projets qu’elle reçoit ?

investir en immobilier avec le crowdfunding immobilier
Est-ce qu’une plateforme de crowdfunding immobilier évalue les projets qu’elle reçoit ?

Le crowdfunding immobilier prend souvent la forme d’un prêt entre l’investisseur participatif et le promoteur qui réalise le projet. L’investisseur prête de l’argent au promoteur qui s’engage à le rembourser à un certain taux d’intérêt lorsque l’opération immobilière est complétée.

Étant un nouveau moyen d’investir qui n’est pas soumis aux mêmes obligations de divulgation qu’une entreprise qui émet des titres en bourse par exemple, il est louable de se demander si les projets qui sont affichés sur une plateforme de financement participatif sont des vrais projets et si les promoteurs sont de bons emprunteurs qui remboursent leurs prêts.

En général, la loi oblige les plateformes à vérifier certaines choses avant d’autoriser une campagne de financement comme l’immatriculation de la compagnie du promoteur, l’identité des dirigeants et des administrateurs ainsi que leurs antécédents criminels et s’ils ont déjà fait l’objet d’une procédure de mise en faillite. Toutefois la plupart des plateformes de crowdfunding immobilier ne se limitent pas à ces vérifications sommaires et procèdent à une évaluation préalable des projets et des promoteurs. Voici comment elles effectuent habituellement leur évaluation des projets. Continuer la lecture de « Est-ce qu’une plateforme de crowdfunding immobilier évalue les projets qu’elle reçoit ? &rquo;

5 choses essentielles à savoir sur le crowdfunding immobilier

À l’échelle mondiale, le crowdfunding immobilier a gagné en popularité au cours des dernières années. Des flips immobiliers aux nouvelles constructions commerciales, tous les types d’opérations immobilières se financent maintenant par la « crowd », qui est autant composée d’investisseurs expérimentés que néophytes. Avec déjà plus de 1 milliard de dollars investis aux États-Unis en 2014, le crowdfunding immobilier a prouvé qu’il méritait d’être pris au sérieux.

Les sites web comme KickStarter, GoFundMe ou bien  Haricot (au Québec) ont tous participé à l’émergence du « crowdfunding », aussi appelé financement participatif ou sociofinancement (selon l’office québécois de langue française), en permettant à des millions d’investisseurs, startups et individus de lever les fonds nécessaires pour donner vie à leurs projets.

Ces sites, qui ont permis d’amasser des millions en investissements depuis le début de leur existence, ont tranquillement ouvert le marché au financement participatif immobilier. Sur le marché américain du crowdfunding, qui est plus mature que le marché canadien, même le  3 World Trade Center, à New York, a été mis à la disposition des investisseurs sur un portail de financement participatif.

Au Canada, la plupart des autorités en valeurs mobilières ont adopté la dispense d’inscription relative aux entreprises en démarrage (mai 2015) ainsi que la dispense 45-108 (janvier 2016). Ces  deux règlements ont légalisé le financement participatif en capital pour l’ensemble des industries incluant l’immobilier.

L’arrivée des portails de financement participatif en capital sur le marché québécois et canadien est donc imminente. Alors que certains portails vous proposeront d’investir dans des startups et d’autres dans des opérations immobilières, vous vous demandez certainement si cette forme d’investissement populaire chez nos voisins du Sud est faite pour vous.

Voici 5 choses essentielles que vous devez comprendre sur le crowdfunding immobilier avant de l’utiliser pour investir en immobilier ou financer vos projets :

Continuer la lecture de « 5 choses essentielles à savoir sur le crowdfunding immobilier &rquo;

Le crowdfunding, un nouveau moyen d’investir en immobilier au Québec

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

Le financement participatif (ou crowdfunding) est un processus permettant à une personne ou à une entreprise de recueillir de petites sommes auprès d’un grand nombre de personnes afin de réaliser un projet précis. En échange de leur contribution au projet, les investisseurs reçoivent souvent une contrepartie qui peut prendre plusieurs formes : un bien, des parts de l’entreprise, des intérêts, etc.

Vous l’aurez vite compris, le crowdfunding immobilier est le financement d’un projet immobilier. Il permet à un opérateur immobilier, généralement un promoteur ou un entrepreneur, de collecter des fonds d’un grand nombre de personnes afin de réaliser un projet en échange d’une participation dans celui-ci, généralement sous forme d’actions ou de titre de créance (c’est-à-dire un document constatant un prêt).

illustration financement participatif immobilier
Le crowdfunding permet à l’investisseur particulier d’investir directement dans un projet immobilier

Cette forme de financement social élimine les intermédiaires traditionnels habituellement associés au financement d’un projet immobilier. Elle rend ainsi plus efficace le processus de financement et d’investissement en éliminant les intermédiaires entre les investisseurs et les porteurs de projets.

Le déroulement d’une campagne de financement participatif est simple. Tout d’abord, le projet est affiché sur une plateforme (ou portail) web avec l’objectif de financement à atteindre et le temps imparti pour le faire. Ensuite, l’internaute peut se connecter à la plateforme de financement et investir directement dans le projet. Le portail conserve l’argent des investisseurs jusqu’à ce que le temps alloué pour la campagne de financement soit écoulé et transfère les fonds au porteur de projet si l’objectif est atteint. Autrement, il redonne l’argent aux investisseurs.

déroulement crowdfunding immobilier financement participatif
Déroulement d’une campagne de financement participatif

Un nouveau moyen d’investir en immobilier au Canada et au Québec

Le crowdfunding immobilier était illégal au Canada avant 2015. En effet, lorsque la contrepartie offerte en échange de l’investissement est sous forme de capital (action ou autres valeurs mobilières), comme dans le cas du crowdfunding immobilier, on parle de plateforme de financement participatif en capital. Or, au Canada, la plupart des provinces, comme le Québec, ont seulement légalisé les plateformes de crowdfunding en capital en 2015. Bien qu’elles soient légales, elles font maintenant l’objet d’une réglementation exigeante de la part des autorités règlementant les marchés de capitaux. En France et aux États-Unis, ce type de plateforme existe déjà depuis quelques années.

Le crowdfunding immobilier est donc un tout nouveau moyen d’investir en immobilier. À ce jour, j’ai répertorié 2 plateformes  de financement participatif pour les projets immobiliers au Canada (Nexuscrowd et Openavenue). Toutefois, elles sollicitent seulement les investisseurs qualifiés, c’est-à-dire les investisseurs, qui selon la loi ont un revenu de plus de 200 000$ par année. Ces plateformes ne sont donc pas très intéressantes pour monsieur et madame Tout-le-monde qui cherchent des solutions d’investissement.

Au Québec, je soutiens actuellement le développement de la plateforme RealStarter, qui devrait débuter ses activités en 2016. Pour l’instant, je vous suggère d’entrer votre adresse courriel afin d’obtenir des informations pré-lancement.